La sophrologie, combattre la douleur autrement

La sophrologie, combattre la douleur autrement

Il est possible de combattre la douleur sans passer par des médicaments antalgiques. Avec la sophrologie, on peut combattre la douleur autrement. Grâce à cette pratique, il est possible d’apaiser la douleur, mais aussi apprivoiser la gestion du stress ainsi que les émotions.

La sophrologie pour soulager la douleur

La sophrologie est une discipline développée en 1960 par le Colombien Alphonso Caycedo. Cette technique désigne que toute action positive accordée sur le corps le mental a des répercussions sur l’être. La médecine parallèle intervient également sur le plan physiologique et psychique. Grâce à la sophrologie, les patients qui ont recours à cette pratique sont capables d’établir ou renforcer l’équilibre entre les pensées, les émotions et l’organisme.

L’utilité de la sophrologie est que la discipline permet d’améliorer la qualité de vie tout en favorisant le développement personnel. La particularité de cette technique thérapeutique est basée sur la respiration profonde ainsi que la relaxation. On l’associe à plusieurs exercices physiques comme le yoga et les pratiques orientales zen. La sophrologie se sert également de la visualisation par l’intermédiaire de l’imagination et la pensée positive.

Les états de conscience propres à la sophrologie

La sophrologie est une méthode conçue pour dominer les sensations douloureuses et les malaises psychiques à partir de techniques de relaxation ressemblant à l’hypnose. Cette pratique permet de développer la personnalité de manière plus harmonieuse. Pour y parvenir, la sophrologie utilise 3 états de conscience.

Le premier état de conscience est l’état ordinaire qui est la joie, la réussite, la tristesse, l’échec… La seconde est l’état pathologique tel que l’hypnose et la dépression. Quant à la sophronique, il s’agit d’une pratique située entre veille et sommeil. Cette technique permet de se libérer de ses souffrances tout en accélérant la sérénité. Rappelons que la sophrologie est des séances qui peuvent être réalisées en groupe ou individuellement.

La sophrologie en quelques mots

On peut pratiquer la sophrologie en se rendant chez un médecin, de simples thérapeutes ou des naturopathes. Cette médecine parallèle est contre-indiquée chez les patients qui souffrent de maladies psychiatriques graves. Notons que les séances de sophrologie ne présentent aucun effet indésirable recensé.

La sophrologie doit être utilisée exclusivement en traitements complémentaires afin d’aider à supporter la douleur. Les séances de sophrologie ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale sauf lors d’une préparation à l’accouchement. Les tarifs d’une séance individuelle varient de 40 à 60 €/h et entre 10 et 20 €/h pour des séances en groupe.

Articles similaires