Allergies respiratoires : quels sont les traitements possibles ?

Allergies respiratoires : quels sont les traitements possibles ?

Les allergies respiratoires font partie des maladies les plus fréquentes chez une personne. En cas d’absence de traitement, l’allergie respiratoire peut causer de graves conséquences. De ce fait, il faut la soigner le plus tôt possible.

Quels sont les facteurs de l’allergie respiratoire ?

L’allergie respiratoire peut être due à plusieurs facteurs.
La pollution atmosphérique est l’une des causes principales de l’allergie respiratoire. L’air polluée, est constituée de plusieurs bactéries et microbes. Ces derniers sont nocifs pour l’appareil respiratoire, car ils l’affaiblissent et le rendent plus vulnérable.

Il existe aussi d’autres causes du déclenchement de l’allergie respiratoire. La présence des acariens et des moisissures en sont des exemples. Les acariens sont des bactéries, se trouvant à l’intérieur de l’oreiller, de la moquette ou du matelas. Tandis que les moisissures sont surtout présentes dans les endroits humides et fermés.

Enfin, le tabac favorise beaucoup l’allergie respiratoire. En effet, la fumée du tabac contient de nombreuses substances toxiques pour l’organisme dont l’oxyde d’azote et le monoxyde de carbone. Ils entraînent l’apparition des asthmes et des irritations pulmonaires.

L’allergie respiratoire est une maladie dérangeante, mais curable. Il existe notamment plusieurs manières de la soigner. On peut opter pour un remède naturel contre les allergies, ou un remède à base de médicaments.

Comment soigner l’allergie respiratoire ?

Le premier remède contre les allergies respiratoires est la prise de médicament. D’ailleurs, il est le plus recommandé par les médecins. Il existe actuellement, plus d’une centaine de médicaments contre les pathologies respiratoires. Parmi les plus efficaces, on peut citer : les corticoïdes et la desloratadine. Les corticoïdes permettent d’atténuer l’inflammation des bronches. Quant à la desloratadine, elle sert à traiter des pathologies spécifiques tels que le rhume de foins ou l’allergie au pollen.

Il existe également une solution naturelle contre les allergies. On peut par exemple, utiliser de l’huile végétale d’estragon. Celle-ci a une propriété antifongique et antibactérienne. Elle permet d’éliminer tous les virus présents à l’intérieur de l’appareil respiratoire. L’ortie est aussi un excellent remède naturel contre les allergies respiratoires. D’ailleurs, il est un très bon antihistaminique naturel. Il a la faculté de soigner les rhumes de foins et éventuellement, la rhinite. Pour terminer, l’eau salée permet de nettoyer les sécrétions nasales, et ainsi, faire disparaître les allergènes fixés dans l’appareil respiratoire. Pour apaiser son allergie, il faut donc se gargariser d’eau salée, au moins 2 fois par jour, pendant une certaine durée.

Quels sont les bons gestes à faire pour prévenir l’allergie respiratoire ?

Pour éviter l’apparition ou le retour de l’allergie respiratoire, il est important d’adopter quelques gestes de prévention.

Tout d’abord, il faut nettoyer régulièrement son habitation ainsi que ses alentours. Les bactéries se prolifèrent rapidement dans les endroits humides et sales. On doit donc les désinfecter pour qu’il n’y ait aucune trace de microbes nocifs.

Ensuite, il faut éviter de prendre du tabac et de la drogue. Ils ne favorisent pas seulement les allergies, mais aussi les maladies cardiaques et pulmonaires.

Enfin, il est fortement recommandé d’avaler au moins une cuillerée de miel par jour. Ce dernier aide l’organisme à se désensibiliser contre les pollens. Il participe également à l’adoucissement de la gorge.