L’acupuncture, une pratique ancienne irréprochable

L’acupuncture, une pratique ancienne irréprochable

Tout comme la phytothérapie et les autres thérapies traditionnelles qui se servaient des plantes pour traiter les maladies, l’acupuncture est une médecine douce reconnue pour ses bienfaits très puissants sur la santé. Bien qu’elle soit l’une des plus anciennes pratiques médicales chinoises remontant à plus de 2500 ans avant J-C, son application est très répandue à travers le monde. L’acupuncture commence aujourd’hui à être de plus en plus reconnue autant par les différents corps médicaux que par les patients. Les gens la sollicitent désormais pour ses vertus indéniables et pour son caractère non invasif (sans effets secondaires).

Acupuncture rétablit la santé sans substance chimique

L’acupuncture est une technique chinoise appartenant à la branche de la médecine traditionnelle ou médecine holistique permettant de restaurer la santé sans le recours aux substances chimiques. Il s’agit bien d’une médecine naturelle préventive et curative qui régularise l’organisme dans ses fonctions de digestion, d’élimination et d’oxygénation de tous les tissus.

Son action est capable d’accroître la résistance au stress et renforcer les défenses immunitaires.

Cette médecine globale tend à préserver ou à rétablir l’équilibre entre la structure physique de l’homme, ses émotions et son environnement, dans le but de maintenir le corps et l’esprit en bonne santé. C’est pourquoi elle travaille sur tous les aspects de la vie : la gestion des émotions, les habitudes alimentaires, le niveau d’activité physique, le travail, l’hygiène de vie…

Son principe consiste à faire fonctionner l’énergie de façon rythmée et ordonnée dans le corps par un réseau de canaux dits méridiens sur lesquels sont disposés des points qui ont une fonction thérapeutique.

En quoi consiste-telle ?

Les points d’acupuncture sont situés le long des lignes de force qui parcourent le corps : les méridiens. Ils tonifient l’énergie, dispersent les blocages, renforcent un organe… et rééquilibrent le Yin et le Yang.

Au final l’acupuncture saura réveiller les capacités d’auto-guérison du corps.

En ce qui concerne le nombre et la fréquence, il faut savoir qu’il dépend de la gravité du problème, son évolution et de sa chronicité.

En effet, il existe ce qu’on appelle l’acupuncture de grossesse, une pratique bien recommandée pour les femmes enceintes parce qu’elle permet de soulager tous les maux de grossesse, notamment les nausées, fausses couches, trouble de sommeil, maux de tête, lourdeur des jambes…

L’acupuncture est idéale pour évacuer le stress

On parle de stress quand la circulation interne d’énergie est perturbée. L’acupuncture a deux caractéristiques principales dans le traitement du stress :

  • L’acupuncture et stress, qui est une médecine énergétique, dont la conception consiste à mieux analyser le sens des différents symptômes du stress.
  • une vision nouvelle, globale de l’homme, qui n’est pas séparé en compartiments étanches – organe par organe – mais ne fait qu’un avec son esprit et son environnement.

Cette médecine alternative qui nous vient de l’ASIE est aussi bien capable de remédier aux symptômes mais aussi de traiter l’origine même du mal.

Avant d’entamer le traitement, la première étape consistera à trouver l’élément qui bloque la santé et contribue à un embouteillage d’énergie. La consultation débute avec un interrogatoire très pointilleux, analysant les caractéristiques Yin ou Yang des symptômes et l’état général du patient. Tout sera pris en compte : le sommeil, l’état des cheveux et des ongles, les troubles digestifs, pulmonaires, cardiaques, la frilosité, les sueurs…et puis il y aura un examen clinique avec une étude de la langue et des pouls. (6 pour chaque poignet).

Articles similaires