L’oligothérapie : un thérapie naturelle pour se soigner

L’oligothérapie : un thérapie naturelle pour se soigner

Souvent utilisé dans le soin des maladies telles que le stress sommeil, l’oligothérapie est aussi une science permettant de venir au bout de la déprime.

Définitions diverses

L’oligothérapie est une méthode thérapeutique biologique. Elle consiste à introduire des éléments dans l’organisme qui sont nécessaires au bon fonctionnement de certaines activités du corps. Ces éléments sont connus sous le nom d’oligo éléments dont les essentiels sont au nombre de onze. Oligo vient du mot « oligos » signifiant petit ou peu. Est donc considéré comme oligo élément tous éléments de nature minérale présents dans le corps humain dont le taux par kilogramme du poids corporel est inférieur à un milligramme. Ce sont malgré leur quantité des éléments utiles à la vie. Les besoins en oligo éléments varient d’un individu à un autre. En effet, bien que le poids soit le principal facteur, certains contextes comme la pratique du sport ou la grossesse augmentent ces besoins. Dans le cas où ces besoins en oligo éléments ne sont pas assouvis, il y a alors carence et donc un dysfonctionnement dans l’organisme. Pour avoir de plus amples information sur le sujet, le site www.oligotherapiepourlavie.com est disponible.

Oligo éléments et organisme humain

Il existe des oligo éléments essentiels qui doivent ainsi être présents à une concentration constante dans l’organisme. En effet, onze d’entre les centaines d’éléments sur le tableau de Meidelev forment les oligo éléments essentiels. Le tableau de Meidelev est un tableau regroupant tous les éléments chimiques ainsi que les numéros atomique de chacun. Les oligo éléments essentiels sont ceux qui permettent de prévenir ou guérir certains troubles. Ils peuvent aussi provoquer par leur absence des anomalies structurelles et physiologiques dans l’organisme. Pour ces onze éléments, le surdosage tout comme la carence entraine des effets indésirables. De ce fait, pour chaque élément, une quantité bien définie est à respecter. Ces onze éléments sont : Fer (3,5 à 4g), Zinc (2 à 3g), Cuivre (75 à 100 mg), Manganèse (10 à 20 mg), Iode (15 à 20 mg), Molybdène (10 mg), Sélénium (3 à 15 mg), Cobalt (1 à 2 mg), chrome (1 à 5 mg), nickel (0,1 mg), vanadium (100 à 200 µg). Toutefois, trois autres oligo éléments quoique non essentiels sont aussi utilisés en oligothérapie : l’or, l’argent et le Lithium.

Mode de prescription

L’oligothérapie peut être prescrite sous différentes formes. La forme la plus courante est la métallothérapie. Cette méthode des années 60 fait appel à la pharmacologie. En effet, les médicaments permettent d’administrer eux aussi des oligo éléments dans l’organisme. Toutefois, la différence avec l’oligothérapie réside dans le fait est que la dose d’oligo éléments apportée par les médicaments sont de 50 à 100 fois plus que dans l’oligothérapie. La métallothérapie est réservée au soin des maladies organiques sévères car son effet n’est pas nécessairement lié au fonctionnement de l’organisme. Parmi les autres manières de prescriptions figure aussi la nutrithérapie. La science de l’alimentation des années 50 a mis en évidence les bienfaits de beaucoup d’éléments chimiques. L’oligothérapie nutritionnelle met à disposition des moyens nutritionnels tels que les conseils alimentaires et la supplémentation préventive ou correctrice.

L’oligothérapie n’est pourtant pas une science récente car elle a évolué dans le temps. Forte de ses années d’expériences (depuis 1912), elle continue de nos jours à être très utilisée surtout contre le stress. En effet, une étude a montré que ce cas figure parmi les plus fréquemment traité par l’oligothérapie.