Pourquoi opter pour la médecine douce ?

Pourquoi opter pour la médecine douce ?

La médecine douce ou médecine alternative ou encore traditionnelle est une forme de traitement qui n’utilise ni des médicaments ni de substances ou molécules chimiques. Tout le traitement se fait alors par des substances naturelles. En bref, la médecine douce est le concept en vogue qui marche et qui propose une manière de se soigner autrement. Il est à noter que la médecine douce existe depuis déjà longtemps. Cependant, ses bienfaits ne sont reconnus que récemment d’où sa popularité actuelle qui attire de plus en plus d’adeptes. Cette médecine regroupe plusieurs disciplines qui ont ses propres méthodes curatives.

Les avantages pour l’adoption de la médecine douce

La médecine douce ou médecine parallèle présente plusieurs avantages, notamment sur le côté du prix. Par rapport à la médecine moderne, le coût des traitements dans la médecine douce est plus abordable puisque l’on utilise que des produits naturels. Ensuite, la médecine douce ne présente pas de risque d’intoxication ou d’effets secondaires ainsi que des effets indésirables provoqués par les substances chimiques contenues dans les médicaments. En tout cas, si un effet secondaire subsiste, ce sera minime et sans gravité puisque l’on n’utilise pas de substances chimiques dangereuses. Et pour finir, la médecine douce laisse le temps au corps pour guérir, c’est-à-dire que c’est un traitement à long terme. En gros, il s’agit d’une façon de vivre à adopter.

L’importance et le rôle de la médecine douce ou traditionnelle

Le rôle principal de la médecine douce étant de traiter et de guérir les patients comme la médecine conventionnelle. La médecine conventionnelle vise à soigner une maladie à la fois, en traitant les symptômes visibles tandis que le but de la médecine parallèle est de guérir la personne en entier afin que les maux diminuent et finissent par disparaître complètement. Son rôle étant d’apporter une bouffée d’air frais pour les patients qui en ont marre de se traiter avec des substances chimiques et en ont marre d’être agressés par des molécules chimiques perpétuellement. Pour son côté économique, elle prend de l’envergure très rapidement, car c’est une médecine très prometteuse et qui fonctionne vraiment. La médecine parallèle ou alternative, d’après ce nom, est alors une alternative, une dernière solution pour les personnes qui ont été déçues des résultats de la médecine conventionnelle.

Quelques exemples de médecine douce

Les plus connus en ce moment sont surtout l’homéopathie, la sophrologie, acupuncture ainsi que la réflexologie. Bien entendu, il y en a encore plusieurs autres, voire des centaines d’autres, mais ne sont pas très utilisés que ces derniers. Certaines médecines, comme acupuncture ne sert, dans la plupart du temps, qu’à prévenir les maladies, donc n’intervient pas dans des maladies un peu complexes surtout sur le plan génétique. C’est une médecine traditionnelle chinoise qui n’a pas trop évolué dans le temps, mais qui est cependant reconnue pour les vertus qu’il apporte à notre corps. Tandis que la sophrologie est la médecine qui traite les douleurs, pour être plus précis c’est un domaine qui veut dominer les sensations de douloureuses que ce soit physique ou psychique. La médecine douce ou traditionnelle est vraiment très large, ainsi chaque discipline propose ses propres méthodes.