5 questions fréquentes sur l’huile de CBD

Huile de CBD

Depuis ces dernières années, le CBD connaît un franc succès dans l’Hexagone et en Europe. Extraite du plant de chanvre, la substance est prisée pour ses effets antalgiques et relaxants, outre plusieurs bienfaits. L’un des moyens les plus courants pour la consommer consiste à l’acheter sous forme d’huile et à l’absorber par voie orale. Mais de quoi est réellement composée l’huile de CBD ? Est-elle légale en France ? Où dénicher de l’huile de qualité… ? Autant de questions qui méritent d’être répondues.

1. Huile de CBD : qu’est-ce que c’est réellement ?

L’huile de CBD est en réalité un complément alimentaire qui comprend du cannabidiol. Prenant une forme liquide ou encore solide et utilisée en gélules, en gouttes ou en spray, elle peut être consommée par voie digestive (ingestion directe) ou par voie sublinguale (sous la langue). Non addictive et produite à partir de plant de chanvre à forte teneur en cannabidiol, elle est fabriquée en combinant des cristaux de CBD et des huiles d’origine végétale, notamment de l’huile d’olive. Le CBD peut être ajouté seul ou bien avec des terpènes ainsi que d’autres cannabinoïdes quand il s’agit d’extrait full spectrum. Certains fabricants n’hésitent pas également à ajouter des arômes afin de faire varier le goût. Le cannabidiol est l’une des substances actives des Fleurs de CBD, aussi nommées cannabinoïdes. Avec le THC (cannabis), elles représentent les molécules les plus foisonnantes dans la plante. Mais, à l’inverse de celui-ci, elle ne dispose d’aucune propriété psychotrope.

2. Quels peuvent être les bienfaits de cette huile ?

Au cours du temps, le CBD s’est nettement distingué pour ses vertus thérapeutiques et sa capacité à combattre certaines affections. Actuellement, on consomme l’huile de CBD pour :

  • Alléger les douleurs dues aux maladies chroniques (fibromyalgie, sclérose en plaques…)
  • Réduire le stress et l’anxiété
  • Optimiser la qualité du sommeil
  • Lutter contre les syndromes inflammatoires chroniques et les inflammations
  • Arrêter de fumer (cannabis ou tabac)
  • Arrêter la prolifération des cellules cancéreuses
  • Lutter contre le vieillissement cellulaire
  • Minimiser l’intensité des symptômes dans les maladies neurologiques (Parkinson, épilepsie…)
  • Réduire les nausées, surtout lorsqu’elles sont provoquées par des traitements lourds (chimiothérapie)

Attention, le CBD n’est certainement pas un médicament. Il ne soigne pas et ne fait qu’agir sur les symptômes.

3. Cette huile est-elle légale en France ?

Face au succès des produits qui contiennent du cannabidiol sur le marché, le gouvernement français a demandé à la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) de mettre les choses au clair en ce qui concerne le statut du CBD et la réglementation afférente. Ainsi donc, un cadre légal a été fixé en 2018, stipulant que seuls les produits à base de cannabidiol exempts de THC peuvent être commercialisés et consommés. En outre, il est interdit de proposer au commerce des produits fabriqués à partir de fleurs de chanvre.

Comme l’huile de CBD est produite uniquement à base de graines et de tiges, elles-mêmes provenant de plants à haute teneur en cannabidiol mais dénudés de THC, elle est donc entièrement légale et peut être proposée à la vente et à la consommation sans souci. La complexité de la réglementation oblige quand même les consommateurs à s’adresser à des professionnels capables d’assurer que leurs produits sont parfaitement exempts de THC.

4. Comment consommer son huile de CBD ?

Bien qu’elle soit légale, il est toujours important de savoir comment consommer le CBD et dans quelles quantités. Premièrement, vous devez choisir correctement votre huile et sa concentration selon les maux à alléger. Quelques gouttes quotidiennes d’huile de CBD à 10 % suffisent généralement pour se détendre et favoriser le sommeil. Il va falloir opter pour une concentration plus considérable afin d’atténuer de fortes douleurs chroniques (fibromyalgie par exemple).

Vous devez ensuite choisir la bonne posologie. Cette dernière varie selon certains facteurs : votre poids, votre chimie corporelle, l’intensité de vos symptômes, votre pathologie et la qualité de votre huile. Les spécialistes conseillent aux néophytes de commencer avec un dosage assez léger (quelques gouttes et une fois par jour d’une huile de CBD à faible concentration) et d’augmenter de manière progressive selon les effets obtenus. L’idéal serait de demander à un spécialiste ou votre boutique de CBD qui pourra mieux évaluer la concentration et la posologie adaptée à vos besoins.

5. Comment choisir une huile de CBD de qualité ?

Afin de bien choisir votre huile, vous devez prendre en compte plusieurs critères importants :

  • La renommée de la marque
  • L’origine de l’huile
  • Le mode d’extraction du cannabidiol
  • Les ingrédients utilisés ainsi que leur provenance
  • Le taux de CBD que le flacon contient afin de doser selon vos besoins

Sachez que certaines marques présentent des flacons plus grands que ceux de 10 ml habituels, une méthode pour payer moins cher le volume de produit en proportion.

Aloe vera : quelles sont ses propriétés thérapeutiques ?
Le marron d’Inde : un allié puissant contre la mauvaise circulation sanguine