Comment utiliser la Propolis bio ?

Propolis bio

De la gelée royale,  en passant par le miel et maintenant la propolis, les produits de l’apiculture ne cesseront jamais de surprendre. Grâce au travail spectaculaire des abeilles, la ruche est devenue une source pharmaceutique intarissable que l’homme s’est approprié depuis la nuit des temps. Si certains produits sont plus connus comme le miel, d’autres le sont moins à l’image de la propolis. Pourtant, cette dernière apporte également son lot de bienfaits à l’organisme humain. Focus sur la propolis bio et ses bienfaits.

 

Qu’est-ce que la Propolis ?

La propolis est une résine issue des bourgeons, des feuilles ou des écorces d’arbres prélevée par les abeilles. Mélangée à leur salive, au reste de pollen qu’elles rapportent de leur récolte et à la cire qu’elles produisent elles-mêmes, les abeilles font de la propolis une arme redoutable pour lutter contre les bactéries qui peuvent s’introduire dans leurs habitations. Elles en induisent les fissures pour empêcher tout corps étranger de s’introduire dans leurs ruches. Ce qui fait de cette résine un antibactérien puissant que les hommes ont exploité depuis des millénaires. La propolis peut se présenter sous différentes couleurs : jaune, brune, rouge et parfois verte, en fonction de l’arbre sur laquelle elle a été récoltée. A l’exemple de la propolis verte, la plus réputée, qui provient des bourgeons du Baccharis, dont la particularité réside dans sa forte composition en flavonoïdes et en Artepilline C. Vous pouvez voir ce site pour plus d’infos.

 

Les bienfaits de la Propolis bio

Les bienfaits de la Propolis ne sont plus à démontrer d’autant plus si elle est biologique. Comme tout produit bio, elle se distingue par la sécurité qu’elle procure, en ne présentant aucun produit chimique ou de métaux. Elle est plus efficace car elle est plus riche en principes actifs dont principalement les huiles essentielles, coumarines, phénols, vitamines, flavonoïdes … . La résine est connue pour ses bienfaits ORL et respiratoires notamment pour lutter contre les dessèchements et les infections de la gorge ou de la bouche survenant en intersaison et pendant les périodes hivernales.  Cependant, les actions de la propolis peuvent se distinguer en trois catégories bien distinctes dont sa fonction antibactérienne, anti-inflammatoire et cicatrisante. En effet, en renforçant le système immunitaire, ce produit de la ruche est un antibiotique puissant, utile à l’organisme pour faire face à différentes affections. Les flavonoïdes qu’elle contient favorisent la régénération des tissus et donnent sa fonction cicatrisante permettant de faire face aux petits problèmes cutanés quotidiens comme les petites coupures ou les brûlures. Dernièrement, certains spécialistes se sont concentrés sur ses effets sur les cellules et principalement ses actions positives contre le cancer.  

 

Utilisation de la Propolis bio

Comme tout produit bio, la propolis bio n’est pas néfaste pour la santé et ne présente aucune contre-indication spécifique. Elle peut être consommée brute ou traitée pour se décliner sous différentes formes comme les gouttes, sirops, gélules, gommes ou les produits cosmétiques dérivés. Toutefois, pour être plus efficace, son utilisation se distingue en fonction de l’affection à traiter.

Pour traiter les problèmes respiratoires,  la propolis est plus efficace dans sa forme liquide. Pour les maux de gorges, prendre quelques morceaux du produit brut (gomme à mâcher), à raison de 3g/jour à répartir en trois prises pendant la journée. Pour les infections buccales, utiliser le dentifrice à base de propolis bio ou les sprays buccaux efficaces contre les aphtes ou les gingivites.  Par ailleurs, pour les affections cutanées, pour la brûlure par exemple, on applique en pansement sur la lésion à traiter un mélange de miel et d’ampoule concentré de propolis. La durée des cures est différente pouvant aller de trois semaines à 3 mois selon le cas. Un traitement plus long nécessite toujours l’accord d’un médecin.

Equipez vos locaux par le matériel médical nécessaire
Que faire contre le psoriasis en goutte ?