Ecouter de la musique est il bon pour la santé ?

La musique a, de tout temps, été considérée comme un art aux vertus exceptionnelles. Avec l’avancée de la science et des technologies, ces vertus n’ont pu qu’être vérifiées.

La musique nourrit la psyché

La première vertu que l’on reconnait à la musique est qu’elle aide à la régulation des émotions. En effet, qui n’a jamais écouté de la musique quand on est dans une mauvaise passe sentimentale. Cela est vrai tant pour les hommes que pour les femmes. La musique a pour effet de réduire les douleurs sentimentales, et même de s’en libérer, le temps de l’écoute. Dans certains cas, il arrive même que l’on oublie totalement les problèmes de cœur et que l’on se défoule en chantant. Dans ces cas, on passe d’un état de tristesse à un état d’excitation et de joie. Cela représente l’un des bienfaits de la musique que des recherches scientifiques ont pu expliquer. Selon des scientifiques, la musique agit sur les mêmes parties du cerveau qu’affectent le sexe ou la nourriture. Ces parties du cerveau qui sont touchées prennent principalement en charge l’émotion, l’excitation et la récompense, chez un individu.

On reconnait également que la musique a pour effet de stimuler l’humeur et de diminuer les risques de dépression. Cette affirmation est déjà la base de certaines thérapies contre la dépression. Dans le cadre du traitement du baby blues, ou de la dépression périnatale, la musique en catalyse le rétablissement. En effet, les jeunes mères qui écoutent de la musique se remettent plus rapidement de cette dépression. L’anxiété due au passage de femme à mère, la coupure du cordon et la fin d’un cycle d’unité parfaite avec l’enfant. Tels sont les raisons de la dépression périnatale et que la musique permet de réduire rapidement. Cela peut s’expliquer par l’effet relaxant et immersif de la musique qui nous fait oublier nos soucis. De plus, les scientifiques ont encore trouvé une explication à ce phénomène. D’après les études, la musique a pour effet de réduire le taux de cortisol, dit hormone du stress.

La musique, ses bienfaits sur l’apprentissage et la mémoire

Les bienfaits de la musique sur notre santé ne se limitent pas au ressenti, elle affecte également notre corps. Parmi les effets de la musique sur le fonctionnement de notre corps, on peut parler de son impact sur la mémoire. Ecouter de la musique permet de se remémorer plus rapidement de ce qu’on a fait pendant l’écoute. De plus, à cause de son effet bénéfique sur la mémoire, la musique améliore nos fonctions cognitives. Ces fonctions concernent les activités qui ont rapport avec l’acquisition de connaissances. Cela peut s’expliquer par le fait que le développement de notre mémoire nous permet de retenir de nouvelles connaissances. Toutefois, ce n’est pas la seule explication du développement de nos fonctions cognitives. On peut trouver des causes d’ordre plus pratique. Par exemple, on apprend plus aisément une nouvelle langue en chantant des chansons dans cette même langue.

Les autres parties du corps ne sont pas en reste

Dans une perspective d’impact plus directe sur le corps, la musique nous aide dans la pratique d’exercices physiques. Si l’on parle du jogging matinal, on est moins épuisé ou on réussit plus de kilomètres avec des écouteurs. Ainsi, on pourrait croire que la musique donne plus de force ou d’endurance, mais ce n’est pas le cas. En effet, la musique nous concentre sur autre chose que le chemin, notre niveau de fatigue ou la distance qui reste. En oubliant momentanément notre fatigue, on peut courir sur une plus grande distance. C’est la même situation que lorsqu’on est absorbé par quelque chose d’intéressant, et que l’on oublie la notion du temps. Ainsi, on peut perdre plus de temps que prévu, en raison de cette perte momentanée de la notion du temps. Il en va de même pour la musique et le sport. On ne se rend pas compte de la distance parcourue étant absorbée par la musique.  Ce qui a pour effet d’accélérer l’atteinte de nos objectifs dans le sport, comme la perte de poids.

Toujours dans le cadre de la relation entre la musique et le corps. Une oreille musicale ralentit la perte d’audition. En effet, les musiciens gardent plus longtemps leurs ouïes aiguisées. Cela a été possible en testant l’ouïe de personnes âgées musiciennes et non-musiciennes du même âge. L’ouïe du musicien distingue plus facilement les différents sons dans un environnement bruyant et cela à un âge avancé.

Le type de musique qui est intéressant à écouter

L’écoute de la musique apporte beaucoup de bienfaits, cependant, il faut considérer quelques règles. L’une d’entre elles concerne le type de musique que l’on écoute. Il a été étudié que ce ne sont pas tous les types de musique qui ont de bons effets sur notre santé. On a remarqué que le rythme de la musique conditionne notre fréquence cardiaque et le degré d’activité de notre cerveau. Par conséquent, la musique douce est à préconiser pour se détendre ou se relaxer. La musique douce calme notre cerveau et nous permet en même temps d’être plus créatifs. Ce type de musique atténue également les douleurs que l’on peut ressentir. Qu’il s’agisse d’une maladie ou d’une blessure, les personnes évoluant dans une ambiance musicale douce vivent mieux la douleur.

Il faut accepter que chaque personne possède des goûts propres en matière de musique. Il est toutefois reconnu que la musique chaotique, lourde ou au rythme trop rapide n’aide pas à se relaxer. Le rock, surtout le heavy metal, fait partie des musiques qui n’améliorent pas le repos et la relaxation. Cependant, il existe des personnes particulières pour qui ce type de musique est relaxant.

On ne doit pourtant pas se focaliser uniquement sur l’écoute de la musique douce. On peut également se tourner vers la musique rythmée pour se motiver dans une tâche ou retrouver sa bonne humeur. Si la musique douce aide à se détendre, la musique rythmée provoque l’excitation et rend la bonne humeur. Ainsi, chanter au rythme d’une chanson, qui bouge, pourrait donner du plaisir pour une activité considérée ennuyeuse ou monotone. De plus, si l’on est malade, les paroles des chansons que l’on écoute affectent autant que sa musique. Des paroles motivantes et positives aident à récupérer plus rapidement de la maladie. Même si l’on aime écouter des chansons tristes, parce que cela correspond à notre état, cela n’est pas très conseillé. En effet, les chansons tristes peuvent apaiser, mais elles nous font nous résigner sur notre sort. La résignation n’est jamais une bonne chose pour un malade, il vaut mieux des chansons positives qui nous sort de notre état.

Tout excès entraîne toujours des risques

La musique offre des bienfaits indéniables pour notre santé, toutefois si on en consomme trop, l’effet s’estompe. On ne parle pas ici d’utiliser la musique pour se relaxer ou se rendre de bonne humeur tous les jours. Il s’agit plutôt d’avoir toujours des écouteurs branchés à longueur de journée peu importe l’endroit et l’heure. On donne le nom de génération MP3 aux jeunes qui ne se séparent jamais de leurs écouteurs. Cette situation est contre-indiquée, car les personnes qui écoutent de cette manière n’apprécient pas réellement la musique. Par conséquent, les effets bénéfiques de la musique sur la santé se font moins ressentir. En effet, il faut au corps considéré ce qu’il écoute pour qu’il se conditionne. La génération MP3, quant à elle, ne prend pas le temps de s’immerger dans la musique. En considérant la musique comme une simple habitude, on en devient très vite apathique et tous ses bienfaits se perdent.

Trouver une boutique spécialisée en ligne en vente de propolis
Commander une pyramide équilibre et harmonie en ligne