Le marron d’Inde : un allié puissant contre la mauvaise circulation sanguine

Également connu sous le nom de noix indienne, le marron d’Inde est un fruit du châtaignier indien, un arbre originaire des pays des Balkans dans la région européenne, où il peut atteindre une hauteur de 25 mètres.

Actuellement associée à la perte de poids, cette noix est un aliment largement utilisé par la médecine populaire principalement pour le traitement des problèmes circulatoires, pour soulager les symptômes de l’arthrite, des rhumatismes et même comme vermifuge.

Quant à ses caractéristiques, selon une nutritionniste, cette noix contient une bonne dose de protéines, de glucides, de fibres et de bonnes graisses, ces dernières étant idéales pour aider à contrôler le cholestérol. « En outre, son indice glycémique est faible, n’atteignant pas 55 », ajoute-t-elle.

Possédant seulement 20 calories et avec une saveur similaire à celle de la patate douce, cette graine est également largement utilisée dans l’industrie cosmétique, où son huile compose les formules de crèmes, assurant une peau douce et favorisant un effet astringent.

7 avantages étonnants du marron d’Inde

L’utilisation de la châtaigne en médecine naturelle remonte à des centaines d’années, où elle peut être utilisée sous les formes les plus variées, notamment ses feuilles, ses fruits et ses graines. Découvrez ci-dessous quelques-uns des avantages cités par les nutritionnistes de la consommation régulière de cet aliment :

  • Combattre les gonflements : si ceux-ci sont dus à une mauvaise circulation, le marron d’Inde aide à augmenter la circulation sanguine, où son action sur les petits capillaires empêche l’extravasation de liquide, avec une réduction conséquente des gonflements.
  • Effet détox : outre la lutte contre les gonflements, la châtaigne possède des substances qui stimulent la circulation, protégeant les parois des vaisseaux et éliminant les toxines de l’organisme.
  • Amélioration de la cellulite : la cellulite étant le résultat d’une mauvaise circulation, en stimulant correctement ce processus, l’apparence de la cellulite sera adoucie en réduisant l’accumulation de liquide corporel.
  • Aide à réguler le cholestérol : riche en bonnes graisses, cet aliment permet de réduire le LDL, le mauvais cholestérol, et d’augmenter le HDL, appelé bon cholestérol.
  • Soulage les crampes menstruelles : là encore, son influence sur l’amélioration de la circulation démontre son importance. En stimulant le flux sanguin, le marron d’Inde aide également à minimiser la douleur causée par les crampes menstruelles.
  • Fournit une alimentation plus riche : c’est un aliment extrêmement nutritif, qui contient des minéraux tels que le magnésium, le potassium, le calcium et le phosphore, ainsi que des vitamines B2, B6, B9, E, K et C.
  • Combattre les varices : en plus d’améliorer la circulation sanguine des petits et gros vaisseaux, la châtaigne améliore encore leur élasticité, prévenant ainsi leur rupture.

Façons d’utiliser les marrons d’Inde

Facilement accessible, le marron d’Inde peut être trouvé dans n’importe quel magasin de produits naturels, dans les pharmacies ou dans les pharmacies composées. Consultez ci-dessous quelques-unes de ses formes les plus utilisées, citées par les professionnels :

Capsules : formule manipulée, doit être prescrite par un médecin ou un nutritionniste. Il est largement utilisé dans les cas de fragilité capillaire.

Poudre : ajouter 5 cuillères à soupe de marron d’Inde dans 1 bouteille d’alcool éthylique 70 à l’aide d’un entonnoir. Laissez le mélange reposer pendant 2 semaines dans un endroit ensoleillé. Après cette période, diluez 5 cuillères à soupe de ce mélange dans 1 litre d’eau et consommez ce liquide par petites portions au cours de la journée.

In natura :  » on peut faire un thé avec les noix, il suffit d’ajouter ½ cuillère à soupe de noix en poudre dans 200 ml d’eau. Après ébullition, filtrez et buvez une tasse après les repas », enseigne-t-il. Une autre option consiste à diviser la châtaigne en 8 parties et à la manger au petit-déjeuner.

Feuilles : il suffit de faire bouillir 1 litre d’eau et d’y ajouter 30 g de feuilles de marronnier d’Inde. Laissez reposer le mélange pendant 20 minutes avant de le filtrer et de le consommer.

Marron d’Inde et perte de poids

Malgré son utilisation liée à la perte de poids, le marron d’Inde ne fait pas maigrir, car il ne brûle pas les graisses. « Il aide au processus de perte de poids en ayant un effet diurétique et laxatif, aide à avoir une bonne circulation », révèle la nutritioniste.

Toujours selon le professionnel, sa consommation est indiquée justement parce qu’elle est excellente pour la circulation sanguine, et aide donc à réduire la rétention de liquide, mais il n’y a pas de réduction de la graisse corporelle elle-même.

Contre-indications à sa consommation

« Son utilisation sans discernement peut entraîner une paralysie avec une immobilité soudaine, des vomissements, des diarrhées, des difficultés de concentration et une faiblesse », alerte le nutritionniste. En outre, cet aliment ne doit pas être consommé par les personnes souffrant de problèmes cardiaques, rénaux ou gastro-intestinaux, en raison de son effet sur l’augmentation de la circulation sanguine.

« Un autre groupe à risque qui devrait éviter sa consommation sont les femmes enceintes et allaitantes et les patients prenant des anticoagulants, car il peut potentialiser l’effet de ce médicament », ajoute-t-il.

Il convient d’avertir que, comme tout autre aliment qui sera utilisé avec des propriétés médicinales, les effets de l’utilisation du marron d’Inde peuvent varier d’une personne à l’autre, étant recommandé le suivi médical ou nutritionnel pour éviter tout problème.

 

Aloe vera : quelles sont ses propriétés thérapeutiques ?
Les différents types d’anxiolytiques naturels