Les thérapies naturelles : bénéficier des vertus médicinales des plantes

plantes medicinales

Les thérapies naturelles sont connues sous plusieurs noms : médecine douce, alternative, parallèle ou encore non conventionnelle. À une époque lointaine où la médecine n’existait pas encore, les plantes médicinales suffisaient pour soigner bien des maux. Actuellement, les malades se tournent de plus en plus vers ces pratiques ancestrales. Elles sont efficaces et sans effets secondaires.

Pourquoi recourir à la médecine naturelle ?

L’OMS ou l’Organisation mondiale de la Santé a élaboré un plan stratégique en vue de la reconnaissance et du développement de la médecine naturelle. Découvrez les différentes vertus de ces plantes sur www.santescience.fr. La médecine traditionnelle a d’abord été exploitée en tant que complément à la médecine conventionnelle. Désormais, de plus en plus de personnes font confiance aux plantes médicinales pour les utiliser en exclusivité dans leurs traitements. Plusieurs plantes sont exploitées dans ce domaine, chacune avec ses bienfaits. La médecine naturelle est considérée comme étant une médecine douce. Le traitement n’a aucun effet secondaire ni au niveau physique ni au niveau psychique du patient. Par ailleurs, la thérapie naturelle considère le corps comme un bloc entier, tous les éléments reliés entre eux. Une plante agit sur la totalité du corps bien qu’elle vise plus intensément une partie par rapport aux autres. Enfin, il y a des patients qui se tournent vers la médecine douce lorsque leur cas est considéré comme désespéré dans la médecine conventionnelle.

Comment utiliser les plantes médicinales ?

Pour exploiter les vertus médicinales des plantes, il existe plusieurs types de préparations possibles. D’abord, elles peuvent être prises par voie orale, sous forme de tisane, d’infusion, de décoction ou de macération. La tisane est la forme la plus ancienne de l’utilisation des plantes médicinales. L’infusion consiste à verser de l’eau bouillante sur une partie fraiche ou sèche de la plante, comme des feuilles, des fleurs ou des bourgeons. Il faut laisser infuser pendant 5 à 10 minutes sous couvert. La décoction est plus compliquée. Il faut extraire les principes actifs de la plante dans ses racines ou son écorce. Mettez les plantes dans une casserole remplie d’eau et laissez chauffer à feu doux pendant 20 minutes, sans laisser bouillir. Laissez infuser pendant 5 minutes avant de filtrer. La macération consiste à recouvrir la plante avec de l’eau froide et laissez infuser toute la nuit avant de filtrer. Enfin, vous pouvez faire de l’alcoolature pour une application externe ou par voie orale à faible dose. On utilise uniquement les substances actives de la plante qui sont solubles dans l’eau. Il existe différents types d’alcoolatures. Vous pouvez dissoudre les substances pendant plusieurs jours dans de l’alcool pour faire une teinture alcoolique, dans du vin blanc, dans de l’huile pressée à froid ou encore dans du vinaigre de fruits.

Les bienfaits des plantes médicinales

Il faut choisir les plantes médicinales en fonction des symptômes de la maladie. Elles sont efficaces pour soigner des maladies  ou soulager des maux courants du quotidien. Vous pouvez être amené à utiliser une seule plante ou plusieurs plantes à la fois pour traiter chaque symptôme et venir à bout de la maladie. La Santé Science a permis d’exploiter toutes les valeurs curatives des plantes médicinales. La joubarbe est utilisée pour soigner les blessures et les piqûres d’insectes qui peuvent entraîner une infection ou encore un empoisonnement. L’ortie est un puissant dépuratif et diurétique pour aider les reins à éliminer les toxines dans l’organisme. La primevère est efficace pour calmer les douleurs. La sauge est utilisée pour libérer les voies respiratoires, soigner le rhume et les maux de gorge.  Enfin, la verveine est excellente contre l’hypertension.

Equipez vos locaux par le matériel médical nécessaire
Que faire contre le psoriasis en goutte ?