Même pour l’herpès, il existe des remèdes naturels (mais attention).

L’herpès simplex labial, plus communément appelé herpès buccal, est une infection de la bouche causée par le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1). Ceux qui en souffrent le savent : elle se manifeste d’abord par des brûlures et des picotements à proximité de la bouche, puis par des cloques et des plaies sur les lèvres, la langue et les gencives. La gêne (et la douleur !) dure quelques jours et ne peut être ignorée.

Après la première infection, le virus reste en sommeil dans les terminaisons nerveuses du visage pour le reste de la vie de la personne et peut se manifester à nouveau. Pas seulement ça. Une personne qui a contracté le virus peut facilement infecter d’autres personnes, que l’infection se manifeste ou non.

Comment la combattre ? L’avis du médecin, avec les traitements traditionnels, est certainement le premier choix. Mais il peut être combiné avec le traitement des remèdes naturels contre l’herpès.

Comment soigner l’herpès avec des remèdes naturels ?

Dès l’apparition des premiers symptômes (brûlures et picotements), il est préférable de traiter immédiatement le virus afin d’éviter les complications désagréables liées à l’herpès simplex, comme le contact avec les yeux et les infections ultérieures de la cornée ou l’infection d’autres parties du visage et du corps.

Les remèdes naturels contre l’herpès, sur lesquels vous pouvez compter pour soulager les gonflements et les brûlures désagréables causés par le virus, sont tout aussi importants. Parmi eux :

Compression chaude

 Appliquez sur les lèvres un mouchoir en papier imbibé de thé chaud. L’acide tannique contenu dans le thé empêche la propagation de la douleur.

Compresses froides

 L’application d’eau froide ou de glace sur la zone affectée permet de réduire le gonflement et d’éviter la formation de cloques rougeâtres.

Bicarbonate de soude

 Les applications de bicarbonate de soude sont utiles pour assécher les lésions qui se sont formées et soulager les démangeaisons. Évitez le contact direct du bicarbonate de soude avec les lèvres, il est préférable de le diluer avec de l’eau.

Pâte de fécule de maïs

 Une boule de coton trempée dans une petite quantité de fécule de maïs est un excellent moyen de favoriser la cicatrisation des plaies et de soulager les démangeaisons qui en résultent.

Ail frais

 Préparez une pâte avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et une gousse d’ail frais écrasée, appliquez-la sur les lèvres à l’aide d’un mouchoir ou d’un coton. Répétez l’application trois fois par jour.

Vinaigre de cidre de pomme

 Diluez du vinaigre de cidre de pomme dans de l’eau chaude et appliquez-le sur vos lèvres. Le vinaigre de cidre de pomme est connu non seulement pour son utilisation en cuisine, mais aussi pour ses importantes propriétés virales et anti-inflammatoires.

Les huiles essentielles

telles que l’huile de clou de girofle, l’huile de camomille ou l’huile de noix de coco favorisent une absorption rapide des ampoules. Pour les compresses à base d’huile, il est recommandé de faire un rapide test épicutané avant le traitement, c’est-à-dire d’appliquer une petite quantité du produit sur la paume de la main et de vérifier les éventuelles réactions cutanées après 24 heures. En cas de démangeaisons ou d’irritation, laver soigneusement la zone concernée et arrêter l’utilisation.

Aloe Vera

Anti-inflammatoire par excellence, l’aloe vera en gel permet d’accélérer la cicatrisation des plaies, même les plus délicates sur les lèvres.

Miel de Manuka

En raison de ses propriétés antibiotiques, le miel de Manuka peut être appliqué directement sur la zone affectée pour un traitement rapide.

Extrait de réglisse

La racine de réglisse possède d’importantes propriétés antivirales et anti-inflammatoires, elle peut être appliquée directement sur les ampoules sans qu’il soit nécessaire de la diluer.

Mais peut-on prévenir l’herpès labial ?

Comme toujours, l’alimentation joue un rôle fondamental tant dans la prévention que dans le traitement du virus, qui, rappelons-le, reste dans l’organisme même lorsque les furoncles et les démangeaisons ont disparu.

Suivre un régime sain et équilibré composé de légumes crus et cuits (dont le chou-fleur, les épinards, le chou frisé), de poisson, de viande et de fruits est un excellent moyen de faire le plein d’antioxydants, de vitamines, de zinc et de protéines, qui sont essentiels au renforcement du système immunitaire et à la prévention ou, s’il est déjà présent, au traitement du virus HSV-1.

Une alimentation correcte doit évidemment être complétée de manière appropriée par un mode de vie sain, c’est-à-dire une activité physique et une réduction drastique (ou pourquoi pas une élimination totale) du tabac et de l’alcool.

En été comme en hiver, il est également bon de protéger ses lèvres avec des baumes spécifiques pour éviter qu’elles ne soient affectées par le froid ou le soleil et donc plus facilement exposées au risque d’infection par l’herpès.

Bien sûr, il peut arriver que les pratiques d’hygiène quotidiennes, le régime alimentaire et les remèdes naturels contre l’herpès ne suffisent pas à traiter l’infection en cours. Si, après quelques jours, l’herpès persiste sans amélioration particulière, il est bon de consulter un médecin qui, sur la base d’une évaluation des symptômes et de l’état actuel de l’infection, pourra recommander des traitements complémentaires à base de zinc, d’oméga 3 et de vitamine C.

N’ayez pas peur, de toute façon. L’herpès ne sera plus qu’un mauvais souvenir (avec les bons traitements !).

Quels sont les remèdes naturels contre les aphtes dans la bouche ?
Comment se débarrasser naturellement des calculs biliaires ?